Introduction

Il n’y a pas si longtemps, voici les interrogations que je pouvais lire sur les forums en matière d’objectifs pour la macrophotographie :

 

 » je ne sais pas quel objectif macro choisir ? « 

 » J’hésite entre la focale 90, 100 ou 105mm pour me mettre à la macro « 

 » Vu que tous les fabricants disposent d’une focale avoisinant les 100mm en macro, quelle marque a le meilleur objectif ? « 

 

Aujourd’hui les choses ont changé, ou plutôt évolué. Il y a eu très peu d’innovations liées à la macrophotographie ces dernières années

 

Voici une très courte rétrospective de ces dernières années :

Avant 2005 si on voulait sortir des focales macros habituelles, on avait le choix entre le 150mm f/2.8 et 180mm f/3.5 Sigma, le 180mm f/3.5 Canon ou le Nikon MicroNikkor AFS 200/4.

Je n’oublie pas le 65mm MP-E de chez Canon qui permet ( pour un peu plus de 1000€ tout de même) le rapport 5:1.

L’objectif de 150mm Macro, proposé par le fabricant Sigma a été, et est toujours un énorme succès. De nombreuses photos de ma production proviennent de cet objectif.

En 2006, Nikon remplace son objectif macro 105mm par une version moderne doté de la stabilisation (VR). Ce sera le premier objectif macro stabilisé. Il faudra attendre 2009 pour la  version L du Canon 100mm Macro et sa stabilisation (IS).

En 2011, Sigma propose lui aussi une nouvelle version de son 150mm avec la stabilisation (OS).

En 2012, Sigma signe un excellent objectif dédié à la macrophotographie : Le 180mm f/2.8 DG OS. Cet objectif n’a toujours pas de concurrence aujourd’hui en 2019.

J’avais même rédigé il y a quelque temps un article sur son utilisation que vous pouvez retrouver ici : Êtes-vous fait pour l’objectif macro 180mm f/2.8 OS ?

Depuis 2012, il n’y a donc plus vraiment d’innovation.

Pour être plus précis, il n’y a plus d’innovation venant des acteurs les plus connus !

 

 

C’est en 2015 que j’ai commencé à utiliser les objectifs Laowa dans ma pratique de la macrophotographie. À l’époque il n’y avait aucun revendeur français qui proposait cette marque. je l’ai donc acheté directement en Chine. Quand on aime la macro, on est patient 😁.

En 2016, Lovinpix ( pour ceux qui connaissent) commençait à distribuer partiellement la marque Laowa. Fabien Bravin ( photographe de talent que vous pouvez retrouver dans la rubrique inspiration du site) avait rédigé un article sur sa pratique du 15mm f/4 Macro Laowa. Malheureusement Lovinpix a dû stopper son activité et Laowa s’est de nouveau retrouvé sans revendeur grand public sur le marché français. 

Aujourd’hui ( en 2019) la marque est distribuée par de nombreux revendeurs bien connu de tous : Digit Photo, Miss Numerique, Digixo …

Bon, l’introduction s’est un peu éternisé mais je voulais introduire correctement la marque Laowa sur le marché des objectifs macro.

La Marque Laowa

Les optiques distribuées sous la marque Laowa sont fabriquées par Anhui Changgeng Optics Technology Co., Ltd. Jeune société de passionnés et industriels. Basé à Hefein en Chine, elle a été créée en 2013 seulement.

Laowa dispose d’un site internet en Français : Laowa.fr.

je vous encourage à parcourir leur page à propos , c’est très poétique 🙂.

Les objectifs MACRO Laowa

 Tout d’abord je tiens à préciser que la marque Laowa ne fabrique pas exclusivement des objectifs macros.

Ceci étant dit passons la gamme macro en revue synthétique: 

 

L’objectif 15mm f/4 Macro

Ouverture minimal : f/32

Angle de prise de vue 110 degrés (FF)

14 lamelles

Map mini : 12cm

Distance au rapport 1:1 : 0.47cm d ela lentille frontale

Dimension : 83.8 X 64.7mm

Poids : 410g

Mon avis :

Un grand angle en macro, c’est du jamais vu ! une vrai innovation !

Les images qui sortent de votre boitier grâce à cet objectif peuvent être spectaculaires. Votre œil n’est pas habitué à voir un premier plan et un arrière aussi net (à f/24 ou f/32).

Toutefois attention, il bouleverse votre manière de photographier. Il n’est pas évident de réaliser une photo de macro esthétique en grand angle.

Avec un prix avoisinant les 500€, on se laisse facilement tenter pour essayer !

Personnellement j’essaye encore de dompter cet objectif. J’ai relaté ici mon expérience après des débuts difficiles  : L’objectif macro 15mm f/4 de chez Laowa est-il un jouet ?

Voici une vidéo de Thomas Shahan sur l’utilisation du 15mm macro. Même si la vidéo est en anglais, les images parlent d’elles-mêmes.

 📌 Vous voulez voir plus de photos macro réalisées en grand angle ?

Alors, allez visiter ces 2 comptes Instagram ( les images sont des liens vers leur compte respectif) :

L’objectif 60mm f/2.8 Macro

Ouverture minimal : f/22

Angle de prise de vue 25 degrés (FF)

14 lamelles

Map mini : 18.5 cm

Rapport de grossissement jusqu’a 2:1

Dimension : 95 X 70mm

Poids : 503g

Mon avis :

Quel plaisir que de pouvoir aller jusqu’au rapport de grossissement 2:1  sans bague-allonge ou autres artifices. En effet, tout le monde ne photographie pas que des mantes religieuses de 10 cm 😁.  Encore une fois, une innovation pour un prix contenu autour des 500€ !

Ayant eu l’opportunité de l’utiliser quelques fois, c’est un objectif agréable. Pas trop long et pas trop lourd. La bague de mise au point est juste comme il faut ! 

60mm n’est pas ma focale de prédilection mais quand on doit se rapprocher d’un petit insecte, c’est impeccable.

Attention on perd un la notion des distances au rapport 2:1. Ne pas hésiter à fermer le diaphragme pour ne pas avoir une profondeur de champ trop courte.

L’objectif Ultra Macro 25mm f/2.8  2.5-5

Ouverture minimal : f/22

Angle de prise de vue 10 degrés (FF)

8 lamelles

Map mini : 23.4 cm

Rapport de grossissement jusqu’à 5:1

Dimension : 65 X 82mm

Poids : 400g

Mon avis :

Voici enfin l’alternative que l’on attendait ! un concurrent direct au Canon MP-E 65mm. Jusqu’à présent seul l’objectif Canon autorisait un rapport de grossissement de 5:1 (c’est à dire que votre sujet est 5 fois plus gros sur votre capteur que sa taille réelle). Beaucoup de personnes sont même devenu Canoniste en raison de cet objectif.

Ici, pas de proxi. On entre directement dans la macrophotographie avec un rapport de grandissement minimal de 2,5:1. Autrement dit, tout ce qui mesurera plus de 2cm en taille réelle, dépassera de l’image.

C’est un objectif ultra spécifique que vous ne pourrez utiliser qu’en macrophotographie.

Dans mon cas personnel, son utilisation est déroutante. La grande proximité avec le sujet photographié ainsi que le grossissement dans le viseur m’a surpris plus d’une fois.

Cet objectif est exceptionnel dans les possibilités qu’il vous donne pour moitié moins chère que son homologue Canon. Cependant, les contraintes sont également nombreuses pour le néophyte qui n’est pas préparé  : 

  • Un rail micrométrique est presque obligatoire
  • une profondeur de champs ultra courte qu’il faut savoir gérer
  • un besoin en lumière important

Voici une image réalisée avec l’objectif Laowa 25mm et son support improvisé … 😀

L’objectif 24mm f/14 2X Probe

Ouverture minimal : f/40

Angle de prise de vue 10 degrés (FF)

7 lamelles

Map mini : 23.4 cm

Rapport de grossissement jusqu’à 2:1

Dimension : 34 X 408mm

Poids : 474g

Mon avis :

Vous vouliez de l’innovation, vous êtes servi !

C’est le dernier OVNI macro commercialisé par la marque. Cet objectif a bénéficié du succès d’une campagne de Crowdfunding qui a dépassé toute les attentes. 

Ce que ne dit pas la fiche technique :

  • le canon (le tube quoi !) de l’objectif est étanche et peut-être plongé dans du liquide
  • Le bout de l’objectif est doté de plusieurs LED

Alors que tous les autres objectifs étaient plutôt orientés photo ( même si on peut faire les 2) , celui-ci surprend en vidéo.

À l’instar des autres objectifs macro Laowa, celui-ci taquine les 2000€. Le prix de sa spécificité.

Voici une photo réalisée par la marque avec le 24mm. On reste bien sur dans la thématique des mantes religieuses !

Cet objectif est le seul de la marque que je n’ai pas encore testé. je vous oriente donc, comme d’habitude, vers des vidéos YouTube .

Sur cette première vidéo de mise en bouche, admirez les possibilités.

Voici 2 vidéos, en français s’il vous plait, qui vous parle de l’objectif Laowa 24mm. ces 2 vidéos sont faites par des YouTubers spécialisés en vidéo. 

Le flash Laowa

 J’ai pu évoquer à de nombreuses reprises le besoin de lumière quand on augmente le rapport de grossissement.

Grand rapport de grossissement –> fermeture du diaphragme ( besoin de profondeur de champ) = besoin de lumière.

Pour répondre à cette problématique la marque Laowa commercialise un système flash très pratique pour les grands rapports de grossissement : le KX 800

 

Le voici dans la pratique avec votre humble serviteur 🙂

Et le voici entre les mainS de Thomas Shahan.

 Mon avis perso sur le KX 800 : 

Avec ses grandes antennes ( heureusement que le ridicule ne tue pas), le KX 800 est beaucoup plus simple à manipuler qu’il n’y paraît.

Pour commencer il n’est pas très lourd ; ce  détail n’est peut-être pas important si vous shooter sur trépied. Son utilisation est simplissime.

Ne cherchez pas le TTL, il n’y en a pas … et on s’en fout !

Les 2 lampes sont configurables de manière indépendante ( 1/128, 1/64, 1/32, 1/16 … etc).

La lampe LED du milieu fait office d’assistant lumière pour nous aider à effectuer une MAP correct .

J’ai beaucoup aimé avoir une grande liberté de mouvement avec ses 2 grands flexibles.

Voici une image personnelle (sans crop, recadrage 1x1) réalisée avec l’objectif Laowa 60mm et le KX 800.

 

Conclusion et ressenti sur les objectifs Laowa

 

Je trouve que les objectifs Laowa sont bien plus qu’une alternative économique. En raison de leur particularité, sans équivalent sur le marché ( à part le 25mm), ils ouvrent la voie vers de nouvelles possibilités créatives.

La construction de ces objectifs est en métal. le rapport est tout autre. Ils sont très bien finis. Ils respirent la solidité. Je ne suis pas ingénieur et je ne me suis pas amusé à les démonter pour confirmer mon ressenti. 

Détail important si vous souhaitez acheter ces objectifs : ils sont dépourvu d’autofocus. C’est du 100% manuel. c’est-à-dire que la mise au point est manuelle et la bague de diaphragme aussi.

Si vous voulez shooter à f/16, alors vous fermez la bague de diaphragme à f/16 ( ce qui assombrit énormément la visée) et vous appuyez sur le bouton !

Ces objectifs me force à shooter différemment. Ceux qui ont l’habitude de photographier avec d’anciens objectifs argentiques savent ce que je veux dire.

 

Que ce soit avec ces objectifs ou d’autres vous n’obtiendrez pas de bons résultats si :

  • vous n’êtes pas stable
  • vous n’avez pas une vitesse d’exposition suffisante
  • vous n’avez pas une lumière suffisante et intéressante

 

Au final, je retiens :

  • le confort de photographier avec un objectif solide, compact et léger. 
  • un potentiel créatif énorme
  • Une bonne qualité de fabrication
  • Un niveau de piqué très correct

Ce n’est peut-être qu’un détail mais les boîtes qui contiennent le matériel sont très qualitatives; je vous laisse juger de la boite du 25mm. Vous remarquerez le collier avec une fixation arca fournie d’origine. C’est pas comme C… ou même N… 😀

 

J’espère vous avoir donné l’envie de nouvelles expérimentations. Avec une pratique personnelle exclusive en proxi photographie, les objectifs Laowa m’ont permit d’entrer dans la pure macrophotographie.

Cet article vient en introduction à de futurs articles sur les objectifs Laowa. Je prévois d’expliquer et d’illustrer ma pratique de la macrophotographie avec chacun des objectifs cités dans cet billet.

En attendant de prochains articles et de prochaines innovation Laowa, je vous dis à bientôt 🙂,

 

Patrick de Art-Macrophotographie.

Rejoignez une communauté de Macro / Proxi photographe

C'est un succès 🙂, vous allez bientôt recevoir toute l'actualité de votre discipline favorite.

Pin It on Pinterest