Préambule

je vais d’abord rendre à César ce qui est César. Le titre et le contenu de cet article repose entièrement sur la publication récente d’une vidéo d’un Youtuber Américain spécialisé dans la macrophotographie.

Comme j’ai jugé le contenu intéressant j’ai décidé de le partager ici, et pas seulement sous la forme d’un simple partage sur FacebooK.

Voici la vidéo (en anglais) de Micael Widel :  

Voici les liens de ses réseaux sociaux pour ceux qui veulent le découvrir un peu plus :

instagram: instagram.com/mwroll

twitter: twitter.com/micaelwidell

site internet & newsletter: mwroll.com

Pourquoi parler de « gagner de l’argent » sur Art-Macrophotographie  ?

Parce que je pense que ce sujet doit intéresser beaucoup de monde. De manière officielle ou officieuse.

Personnellement je n’ai que très peu monétisé mes travaux en proxi et macrophotographie depuis 8 maintenant que je suis entré dans l’aventure.

Pourquoi cela ? Parce que la macro est avant tout pour moi un loisir et une source d’évasion. Cependant plus le temps avance et plus je souhaiterai que ce loisir dans lequel j’investi tant de temps puisse me rapporter un revenu complémentaire. Un revenu qui ne serait pas la conséquence d’une grande contrainte. Car oui comme beaucoup de « photographes animaliers », professionnels ou pas, spécialisés en macro photo ou pas, ont un travail alimentaire qui occupe grandement nos journées et parfois nos week-ends !

Et puis un revenu complémentaire pour essayer du nouveau matériel photographique (objectif, rail, lumière), ou pour financer un voyage pour photographier, par exemple , la microfaune du Costa Rica ! c’est plutôt tentant non ?

Bref, il est temps de passer réellement au contenu de cet article :

 

 Les 8 manières de gagner de l’argent en Macrophotographie selon Micael Widell

Pour ceux qui comprennent l’anglais, il est sans doute inutile de poursuivre votre lecture car je vais reprendre point par point le contenu de la vidéo. pour les autres, voici la synthèse de ces 13 minutes. Les éléments sont classés du moins rentable financièrement au plus lucratif.

 

Vendre ses tirages de macrophotographie à l’unité, faire un calendrier ou faire un livre photo

Pour Micael Widell, cette option a été la moins rentable malgré ses milliers de fans sur Facebook, ces 10 000 followers sur instagram ou encore ces 50 000 abonnés sur Youtube ! Certes, il le dit lui même , il n’a pas poussé beaucoup son marketing pour vendre ses impressions. Accrocher une image d’insecte sur l’un des murs de sa maison est sans doute beaucoup moins populaire qu’un cliché de paysage.

 

Devenir un Macro-photographe Fine Art

La Photographie Fine Art est beaucoup plus répandue dans la photographie de portrait. En Macro, c’est un secteur plus que confidentiel ! Allier un aspect technique et une approche artistique pour en faire une véritable œuvre d’art qui se vend n’est pas à la portée de tout le monde. Ce statut de photographe « des beaux-arts » se construit dans le temps et inclus des expositions en galerie photo, des éditions de beaux livres … bref un ensemble cohérent !

Voici un photographe spécialisé en Macrophotographie Fine Art : Levon Biss

 

Vendre en ses images de macrophotographie en (micro) stock

Micael Widell considère que ce type d’activité est très (trop) concurrentielle. Il existe des plateformes comme Unsplash qui fournissent des images de qualité gratuitement dans à peu près tous les domaines photographiques. Le revenu est très faible en comparaison au temps passé à éditer ses clichés pour ces banques d’images géantes. De plus le pourcentage pris par la plateforme n’est pas négligeable. Des propos à nuancer car Micael n’a pas essayé personnellement ce type d’activité.

 

Vendre ses images de proxi et macrophotographie à des magazines ou des journaux

Toujours selon Micael, ce type de revenus est un marché (ex : livre scolaire ou éducatif) de niche à faible potentiel. Il ne pense pas que l’on puisse en tirer une rémunération suffisante et pérenne. L’exception étant de connaitre de bons contacts dans le milieu de l’édition concerné. Là non plus, Micael n’a pas mis en application ce conseil numéro 4.

 

Faire de la Macrophotographie de produits

Beaucoup de Macrophotographe se sont spécialisés dans ce type de photographies (photographies de bijoux ou de montres par exemple). Il est possible de vivre de ce genre d’activité, si vous pensez le faire tous les jours ! Les mois et les années passées à construire votre carrière dans cette niche légitimeront à coup sûr de nombreux contacts professionnels.

 

Réaliser des ateliers, stages et workshops en Macrophotographie

Cette option est pour Micael Widell l’activité qui a le plus gros potentiel rémunérateur. Beaucoup de personnes sont intéressées pour apprendre à réaliser une photographie de plan rapproché. La macrophotographie étant un domaine spécifique qui demande de réelles compétences, les places pour intégrer certains workshops sont vendues assez cher (enfin en Amérique 😁).

Une fois passé la crise du Corona virus, ces ateliers thématiques feront à nouveau le plein d’adeptes. Toutefois réaliser des ateliers en macro photo demandent que vous soyez au minimum légitime en la matière. En effet, c’est votre nom et votre travail qui attireront les foules.

 

Démarrer une chaine Youtube sur la macrophotographie

Très subjectivement, c’est la manière dont Micael arrive presque à tirer un revenu pour en vivre. Sa chaine spécilisée sur la photographie de gros plan d’insectes (à majorité d’araignées 🕷🕸) a démarré en 2017 ( il y a donc 3 ans). à l’époque et encore aujourd’hui il y a peu de chaîne youtube orienté macro photo. Si certains macro photographes sont durablement implantés sur youtube, Micael considère qu’il reste encore une place pour se lancer dans l’aventure. Ce genre de chaîne intéresse vraiment les personnes débutantes, curieuses et passionnés par ce type d’images.

Cependant Youtuber est une compétence à part entière qu’il faut savoir maitriser pour tirer parti de ces aptitudes macrophotographiques. Les revenus d’une chaîne Youtube sont multiples :

– les annonces publicitaires dans les vidéos

– les liens d’affiliations pour les produits dans la description.

– les sponsors

 

Dernière manière de générer du cash avec la macrophotographie : trouver sa voie !

Parmi toutes les manières de gagner de l’argent avec cette compétence, il faut que vous trouviez celle qui vous plaît. Pour Micael Widell c’est indiscutablement sa chaîne Youtube. Tout le monde n’est pas intéressé à montrer sa tête ou à acquérir des compétences en montage vidéo.

Il est évident que certaines activités présentent un ratio temps passé/ rentabilité défavorable. Encore faut-il nuancer en fonction de votre notoriété et des compétences complémentaires que vous possédez.

 

conclusion sur « les 8 manières de gagner de l’argent en Macrophotographie ».

La macrophotographie a beau être une niche de la photographie, le nombre de pratiquants est immense. Je prends également le raccourci d’élargir cette communauté de photographes passionnés par la macro à celle des photographes nature ou aimant photographier la nature.

À la vue du public concerné, la monétisation de sa compétence « effective » en macrophotographie est donc largement possible. À condition bien sûr que l’on se donne la peine. Encore une fois, le passage à l’action est obligatoire pour émarger de la masse.

Je pense qu’il ne faut pas se limiter à ces 8 manières de tirer des revenus avec la proxiphotographie et la macrophotographie.

Personnellement, je vais mettre en application en 2021, 3 des items de cet article + 1 plus personnel qui me tient à coeur 😉.

à bientôt,

Patrick

Rejoignez une communauté de Macro / Proxi photographe

C'est un succès 🙂, vous allez bientôt recevoir toute l'actualité de votre discipline favorite.

Pin It on Pinterest